Bergerac Rouge

Photo bouteille Bergerac rouge chêne Photo bouteille Bergerac rouge chêne

Commander

Longtemps considéré comme un petit vin de tous les jours, peu structuré, le Bergerac Rouge tend petit à petit à s'imposer comme l'autre grand vignoble d'Aquitaine avec son illustre voisin bordelais. Des efforts considérables ont été réalisés par les viticulteurs Périgourdins pour élaborer des vins exprimant la typicité de leur terroir. Aujourd'hui, les vins rouges de Bergerac étonnent de leur qualité et c'est tant mieux, même si on peut toujours mieux faire. L'image de "petit bordeaux" s'efface. Reste aujourd'hui à sublimer le potentiel énorme du terroir périgourdin.

A Grange Neuve, nous essayons aussi de progresser, et espérons y arriver d'année en année, il faut certes faire avec les saisons et les caprices du ciel qui différencient un millésime d'un autre. Ce n'est pas toujours facile, mais à nous d'apprivoiser la nature.

Notre Bergerac Rouge est élaboré à partir des cépages Merlot à 60%, Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon avec 20 % respectifs. Le Merlot apporte sa rondeur, le Cabernet Franc sa structure et le Cabernet Sauvignon son fruité. Nous essayons d'élaborer ainsi des vins équilibrés, qui donneront leur potentiel au bout de 4-5 ans.  

 

Photo Chai à BarriqueLe raisin est récolté mécaniquement à maturité de fin septembre à début octobre, il est ensuite égrappé, c'est à dire nettoyé pour ne conserver que les baies de raisin, foulé, c'est à dire écrasé pour permettre plus tard une meilleure macération du jus de raisin avec la pulpe et la pellicule et aussitôt encuvé. Nous procédons par la suite à une fermentation alcoolique traditionnelle, avec contrôle des températures de fermentation et de nombreux remontages.

Après la fermentation alcoolique, le vin de goutte (on appelle ainsi le vin qui s'écoule naturellement après la fermentation sans que l'on ait à presser les baies de raisins)  est écoulé, le marc (tout ce qui reste après que le vin de goutte soit sorti) est ensuite pressé, on obtiendra le vin de presse de moins bonne qualité, rarement conservé sauf pour structurer un vin maigre car ce dernier est plus riche en tanins que le vin de goutte.

 

Photo vendange mécaniqueLe vin sera à nouveau encuvé, maintenu à une température de 20°C afin qu'il réalise à présent sa fermentation malolactique. La fermentation malolactique est une fermentation d'origine bactérienne (alors que pour la fermentation alcoolique, le vecteur c'est des levures), qui aura pour but de transformer l'acide malique, acide agressif et dur, naturellement présent dans le raisin en acide lactique, beaucoup plus doux afin que le vin soit équilibré et que la rondeur s'exprime mieux.

Une fois cette deuxième fermentation à terme, le vin est fini, il peut passer dans sa phase d'élevage, selon le type de vin l'élevage se déroulera en cuve ou en barrique (fût de chêne) pendant 12 mois. Pendant cette période le vin va se clarifier, les lies vont se déposer et être retirées, les arômes vont s'affiner. Dans le cas de l'élevage en barrique le vin va délicatement se boiser et acquérir les tanins du chêne.       

 

 

Conseils de garde et de dégustation

Le Bergerac Rouge de notre domaine est d'une couleur assez intense, a un nez bouqueté et généreux. Son côté souple et fruité évolue favorablement au fil du temps en raison d'une bonne structure tannique. Il atteint son optimum entre 4 et 6 ans et peut être conserver 10 ans.

Très polyvalent ce vin rouge donnera sa pleine expression sur les viandes rouges et les fromages. Nous vous le conseillons particulièrement sur le magret grillé ou sur les confits. Il est à servir entre 16 et 18 degrés. Pensez si possible à ouvrir la bouteille 2 heures avant le service ou carafer.

 

Vous pouvez télécharger la fiche Bergerac Rouge au format PDF


Panier  

Aucun produit

Transport 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander